Version 5 - 2021

 

Les panneaux sont disponibles aux formats pdf et odg.

Ils sont sous licence CC-BY-SA et LGPL, vous pouvez donc les réutiliser, les modifier à condition de citer la source et de repartager aux mêmes conditions. (Pour toutes infos sur ces licences, voir le panneau n°3). Les crédits sont sur le panneau 99.

 

 

 

      Le livret de l'exposition: les 18 panneaux au format A5
  0 - L'exposition des Ordis Libres : partage et solidarité dans le numérique
  1 - Logiciels libres : partager son oeuvre pour être utiles aux autres
  2 - Je cherche un logiciel libre pour ... , ou comment sortir du monde propriétaire
  3 - Droit d'auteur, partage et rémunération : je copie, tu copies, iels créent
  4 - Internet : un outil révolutionnaire
  5 - Internet : un réseau non centralisé
  6 - Internet : un réseau neutre
  7 - Fablab : atelier de fabrication
  8 - Usage des logiciels libres dans les administrations
 
  9 - Le numérique au service des biens communs
   10 - Microsoft - État : les liaisons dangereuses ?
   11 - Format: le langage utilisé par la machine
 
 12 - Formats ouverts / formats propriétaires
   13 - Image numérique, comment être écologique? (en cours de réalisation)
 
 14 - Je passe au libre, comment m'y prendre ?
 
 15 - Linux: un système complet
 
 16 - Services en ligne (cloud)
 
 99 - Conception, crédits, illustrations...

Date des prochaines expos

Quimper : du 1er au 29 octobre 2021 à l’Espace Associatif, avec deux animations :

Conférence le 13/10 : Une association peut-elle se passer des Gafam ?
Atelier pratique  le 23/10 : tester des logiciels libres utiles à une association

 

Actualités

La loi Drones 2 docilement adoptée par le parlement

L’Assemblée nationale vient d’adopter une nouvelle loi pour légaliser l’usage de drones de surveillance par la police. Alors que le texte est quasiment identique à celui censuré par le Conseil constitutionnel en début d’année, les parlementaires n’ont pas hésité à le voter une nouvelle fois. C’est une énième preuve qu’il n’y a rien à attendre du Parlement pour nous protéger des dérives sécuritaires du gouvernement. La lutte contre la Technopolice ne se fera pas sur les bancs de l’Assemblée.

lire la suite